Les lectures de Milou

Vous trouverez dans ce blog des idées de lecture pour petits et grands!

mercredi 30 juin 2010

Découverte d'un classique

L'Attrape-coeurs, Jerome David Salinger, Pocket Poche

Voici donc un livre décrit comme un classique que je viens de finir. Oeuvre majeure, ce roman culte me laisse quelque perplexe...

Il m'a fallu du temps et de la patience pour lire ce roman. La langue est familière, le narrateur écrit comme il s'exprime. On lit selon les fluctuations de l'esprit du jeune Holden: c'est flou, redondant, lourd, cynique, et cruel. Il m'a donc fallu du courage pour ne pas fermer le livre.
Mais c'est à partir d'un, voir deux chapitres, une fois la langue acceptée par le lecteur, que l'on accepte d'être maltraité en tant que lecteur. On met du temps à pénétrer l'esprit d'Holden Caulfield mais on y arrive lentement.

Voici donc un roman sur l'adolescence, la découverte du monde adulte, des filles, de l'aventure. Un roman initiatique.Holden raconte ici sa dernière journée à Pencey, un collège plutôt chic d'où il s'est fait virer, et sa fuite dans les méandres de New York. Il décrit donc la ville sous un jour plutôt acide: les amis qu'il croise sont avides de reconnaisance sociale, hypocrites, et donc antipathiques.

Le personnage d'Holden ne m'a pas spécialement touché, ses troubles pychologiques ont parfois plombé ma lecture.

Est-ce que l'âge adulte m'a déjà trop contaminé pour apprécier ce livre? Pour m'attacher aux personnages, aux interrogations d'Holden? Bref, j'ai l'impression d'une lecture gâchée, et ça m'énerve!!!! j'ai l'impression de n'avoir pas tout compris les attentes de cette lecture.
Mais mes recherches sur Internet me rassurent, le livre est un classique car essayant de toucher les mystères du raisonnement humain, et des sentiments, mais pas forcément appércié de tous. Ouf, ça me rassure!!!


Citations:

"Les filles c'est comme ça, même si elles sont plutôt moches, même si elles sont plutôt connes, chaque fois qu'elles font quelque chose de chouette on tombe à moitié amoureux d'elles et alors on sait plus où on est. Les filles. Bordel. Elles peuvent vous rendre dingue. Comme rien. Vraiment."


"Mon rêve, c'est un livre qu'on n'arrive pas à lâcher et quand on l'a fini on voudrait que l'auteur soit un copain, un super-copain et on lui téléphonerait chaque fois qu'on en aurait envie."
(Je trouve cette phrase très vraie, en adéquation avec ce que je ressens parfois à la fin de quelques livres, mais c'est loin d'être le cas avec celui-ci! )

1 commentaire:

  1. C'est livre que je lis en ce moment, je ne suis pas très emballé non plus!

    RépondreSupprimer